L’Ambre, pierre positive

L’Ambre, pierre positive

L’Ambre a-t-elle des vertus ?

L’Ambre, résine végétale fossilisée est très appréciée en lithothérapie grâce à son champ énergétique positif.

Oui l’Ambre a des vertus et est utilisée en lithothérapie.

L’Ambre est particulièrement utilisée pour soulager les bébés lorsqu’ils ont des douleurs liées aux poussées dentaires.

Sur le plan physique, l’Ambre aide au renfort des défenses immunitaires, soulage des douleurs liées au rhumatisme.

L’Ambre agit également sur le Chakra de la Gorge en protégeant les voies respiratoires.

Sur le plan mental, l’Ambre va agir sur le Chakra du Plexus Solaire en amenant une énergie et un apaisement, en combattant la fatigue et les angoisses.

  • Purification et Rechargement

    L’Ambre n’étant pas un minéral cristallisé, la purification et le rechargement ne sont pas nécessaire.

    Toutefois, vous pouvez plonger votre Ambre dans de l’eau déminéralisé. Attention à éviter le sel, car l’Ambre pourra ternir.

    De même, vous pouvez exposer votre Ambre au soleil ou à la lune, une fois de temps en temps.

  • Anniversaire de Mariage

    L’Ambre correspond au 34ème anniversaire de mariage.

Tout savoir sur l'Ambre

  • Qu’est-ce que l’Ambre ?

    L’Ambre est une résine végétale fossile (conifères) composée de chaînes hydrocarbonées aromatiques à acide succinique.  L’Ambre fait partie du groupe des matériaux biogéniques (organique).

    L’Ambre la plus connue et la répandue sur le marché est de couleur jaune à cognac. L’Ambre verte existe également, ainsi que l’Ambre bleue et rouge.

    Sa formule chimique succidine est C10H16O.

    Sa dureté est de 2 à 3 (sur l’échelle de Mohs), et une densité allant de 1.05 à 1.15 ce qui en fait une pierre très légère (l’Ambre flotte dans de l’eau salée à 150g/litre.)

  • Où trouve-t-on l’Ambre ?

    Les gisements principaux se trouvent au niveau de la Mer de la Baltique (en Pologne, Lituanie, Allemagne), en République Dominicaine, en Roumanie.

    Il existe également des gisements moins connus en France, en Alaska, au Canada, en Jordanie, au Liban etc…

  • Comment reconnaitre une Ambre naturelle ?

    L’Ambre naturelle est translucide. Des bulles de gaz piégées peuvent être visibles.

    Des techniques sont possibles pour vérifier si une Ambre est authentique ou s’il s’agit d’une imitation.

    • Placer une aiguille chauffée sur un côté de l’Ambre. Il se dégagera une odeur de résine de pin et une marque blanche apparaitra. A l’inverse, le plastique dégagera une odeur âcre et une marque noire apparaitra.
    • Mettre l’Ambre dans un verre d’eau salé. Celle-ci flottera contrairement à certains plastiques qui couleront.
    • Frotter l’Ambre avec une chiffon de laine. Celle-ci aura une réaction électrostatique, contrairement à certains plastiques qui auront une réaction bien moins prononcée.
    • Les U.V sont également une manière de vérifier l’authenticité. Aux UV court et long, l’Ambre sera bleue ou verte.
  • L’Ambre est-elle traitée ?

    Le traitement le plus courant est le traitement thermique. Ce traitement consiste à chauffer l’Ambre dans le but d’intensifier la couleur.  Le résultat de ce traitement est d’obtenir des inclusions en forme de nénuphars.

    Le second traitement est le pressage. Ce traitement consiste n à utiliser divers morceaux d’Ambre et de les amalgamer ensemble grâce à la thermoplasticité de l’Ambre.

La Petite histoire

D'où nous vient l'Ambre ?

L’Ambre est apparu entre 40 et 60 millions d’années dans la Baltique. Il s’agit encore actuellement du gisement le plus important.

Durant l’Eocène (2nde époque du Paléogène), la mer a recouvert la région et a emporté la résine qui s’est détaché des arbres. Cette résine est venue se poser sur les sédiments situés entre la Pologne et la Lituanie.

L’Ambre de République Dominicaine est bien plus récente (environ 16 millions d’années) et est particulièrement remarquable grâce à son Ambre bleue. Cette Ambre ne contient pas d’acide succinique contrairement à l’Ambre de la Baltique. L’Ambre est jaune mais devient bleue lorsque celle-ci est exposé au soleil, aux lumières.

L’Ambre était déjà utilisée durant l’âge Néolithique (entre -6000 et -2300 avant J.C) sous forme de bijoux et d’ornements.

Grâce aux fouilles archéologiques, de l’Ambre a été trouvé dans le tombeau de Toutankhamon.

La population Romaine était friande de l’Ambre et l’utilisait comme objets, monnaies, bijoux.

Le peuple Grec considérait l’Ambre comme les larmes pétrifiées des dieux. Elle était associée au Dieu des arts, Apollon et symbolisait également la jeunesse éternelle.

A l’époque du Moyen-Age, le commerce de l’Ambre était centralisé en Pologne et était utilisé dans la production de croix chrétienne et objets religieux.

La Chambre d’Ambre visible au Palais Catherine en Russie, est un véritable chef d’œuvre. Cette chambre fut offerte par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume 1er au Tsar Pierre le Grand en 1716.

La chambre actuelle est une reconstitution inaugurée en 2003 après que l’originale ai été volée durant la Seconde guerre mondiale.

On estime qu’il existe plus de 80 variétés d’Ambre dans le monde.

L’Ambre en bijou

L’Ambre est très utilisée en bijoux. Vous la trouverez facilement en bague, pendentif, boucles d’oreilles. Le métal associé sera principalement l’argent 925/1000.

Très appréciée aussi sous forme de collier de perle pour bébé.

L’Ambre est taillée uniquement en cabochon, c’est-à-dire bombée sur le dessus, et dans toutes les formes : de l’ovale au carré, en passant par une forme ronde ou goutte.

On apprécie également l’Ambre en bloc, ou en petits objets décoratifs.

Nous sommes désolés, nous n'avons pas de produits Ambre à vous proposer.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Ces cookies nous servent à améliorer le site pour vous proposer une meilleure expérience utilisateur.

J'accepte